PORTRAITS DE MÉTIERS /
Courtier en assurance-crédit et affacturage

Le recours à un courtier spécialisé en matière d’assurance-crédit (garantie des impayés clients) et d’affacturage (financement des comptes clients) a un certain nombre d’avantages permettant à une société d’optimiser et de sécuriser son financement court terme. Il est souvent clé pour assurer le financement du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) des sociétés.
 
Le courtier a pour rôle de :
  - renégocier les conditions d’intervention de l’assureur-crédit existant (ou du factor si celui-ci inclut l’assurance-crédit dans sa prestation),
  - négocier avec de nouvelles sociétés d’affacturage.
La négociation des taux de financement, du taux de couverture (pourcentage du compte client financé), et donc du montant de la réserve de garantie, sont autant de leviers pour améliorer la trésorerie dans des périodes de crise. 
 
La première intervention du courtier va consister à auditer (sans aucun frais supplémentaire) les éventuels contrats de ce type déjà en place afin d’optimiser les garanties d’assurance-crédit données sur les clients de la société, soit par l’assureur-crédit soit par le factor lorsque celui-ci intègre l’assurance-crédit dans le cadre de sa prestation. En effet, toute éventuelle optimisation de garantie accordée permettra à la société de mieux sécuriser son compte client et aura, d’autre part, un effet bénéfique immédiat sur le financement accordé par le partenaire financier.
 
L’intervention du courtier pourra également avoir un effet positif sur les conditions tarifaires qui seront renégociées, ainsi que sur le pourcentage de financement de la facture qui fera l’objet d’une analyse minutieuse de la part du courtier.
 
Il est à noter que, dans certains cas, la recherche d’un partenaire financier supplémentaire sera bénéfique car elle permettra de diversifier les sources de financement de la société (ce qui est encore plus important lorsque la société est confrontée à des difficultés financières).
 
Enfin le courtier mettra au service de son client sa connaissance du marché et des interlocuteurs au sein des assureurs-crédit et factors, lui permettant d’obtenir des garanties et conditions d’intervention que la société aurait beaucoup de difficultés à obtenir en direct.
 
Comme dans le cas des banques, les sociétés d’affacturage ont certaines réticences à accompagner des entreprises placées en procédure. 
 
Certains de ces professionnels peuvent être trouvés via le site de l’ARE : www.are.fr